Imprimer la page
Partager la page
RSS


L'Orient-Express
fête ses 130 ans

Créé le 14/05/2013 - Mis à jour le 22/11/2013

Le 5 juin, l'Orient-Express fête ses 130 ans.
Si lors de son voyage inaugural le 5 juin 1883 il y avait bien un seul et unique Orient-Express, au fil des époques, des guerres et de l’évolution des transports, ses itinéraires et son confort ont pu varier. Il n’y en réalité pas un seul, mais plusieurs Orient-Express.

Venez en parler sur Facebook


Affichage du fil :

SNCF
Le rêve passe, voici l'Orient-Express
BREVE - SNCF
Publié le 14/05/2013 à 15h25

Ce train de luxe qui assure au départ la liaison entre Paris et Istanbul via Vienne est un véritable chef d’œuvre. Un rêve absolu, avec son wagon-restaurant au plafond en cuir repoussé de Cordoue, ses murs tendus de tapisseries des Gobelins, des rideaux de velours de Gênes. Ce n’est pas tout, argenterie gravée, carafes en cristal pour décanter les vieux Bordeaux… serviettes pliées et service à la française, bouteilles de champagne… Tous les plats sont cuisinés à bord. Il y a de quoi être émerveillé quand on consulte un menu ordinaire : potage tapioca, bar sauce hollandaise, gigot de mouton à la Bretonne, Poulet du Mans au cresson, épinards au sucre, fromages et tarte aux fruits. A bord de l’Orient-Express, on sait vivre : la cuisine épouse la géographie, les mets et les vins varient au fil des pays traversés. Un fumoir a été aménagé pour les hommes, un boudoir pour ces dames. On peut prendre l’air sur l’une des plateformes ou savourer le confort de son lit dont les draps sont changés tous les jours. Les compartiments spacieux et confortables sont pour le moins douillets et la vitesse de près de 100 km/h ! A tous points de vue l’Orient-Express est une révolution. Les journaux, toute l’Europe en sont conscients : faire rouler un même train géré par une même compagnie à travers plusieurs pays est une prouesse. Le voyage devient un nouvel art. Et le succès est immédiat. Il est d’ailleurs tel qu’il a fini par se multiplier. Il n’y a en effet pas un Orient-Express, mais plusieurs qui devront leur existence à celui de 1883 et emprunteront des fragments de son épopée par le Danube, les Alpes ou le Tyrol. Jusqu’en 1914, l’Orient-Express circule sur deux itinéraires, l’un par Belgrade et Sofia, l’autre par Vienne et Bucarest. On crée également une ligne vers Venise via le tunnel du Simplon. Les guerres vont donner naissance à d’autres Orient-Express un peu partout en Europe. En 1923, apparaît l’Arlberg-Orient-Express qui relie Bâle à Vienne. Des ramifications poussent. Certaines disparaissent. Le luxe des années 30 disparaît après la seconde guerre mondiale : contrôle des changes, des passeports, des visas, l’époque est à la guerre froide. Certes l’Orient-Express est le seul à passer le rideau de fer, mais le climat change. La fabuleuse épopée est désormais derrière nous. Restent quelques voitures qui, à nouveaux réunies depuis les années 1980, entreprennent de nourrir le mythe et de faire rêver les voyageurs.

SNCF
L'Orient Express en image
DIAPORAMA
Publié le 14/05/2013 à 15:16
SNCF
Georges Nagelmackers, le papa de l'Orient-Express
BREVE - SNCF
Publié le 22/11/2013 à 16h27

C’est à un industriel et entrepreneur belge, Georges Nagelmackers, que l’on doit la création du premier express de luxe en Europe. Fabricant des voitures de luxe pour les trains, il les fournit à plusieurs grandes lignes d’Europe centrale, sur le modèle de l’américain Pullman.

Lire la suite

SNCF
L'Orient-Express en dates
BREVE - SNCF
Publié le 14/05/2013 à 14h35
  • 5 juin 1883 : circulation du 1er train de luxe Express entre Paris et Constantinople (Istanbul)
  • 1891 : Le train est officiellement appellé « L’orient-express »
  • 1918 : Le Maréchal Foch signe l’armistice dans la voiture n°2419
  • 1919 : Reprise du service après l’interruption de la guerre. C’est le début de l’âge d’or avec la création du Simplon-Orient-Express
  • 1934 : Publication de « Meurtre dans l’Orient-Express », d’Agatha Christie
  • 1946 : Reprise du service quotidien pour le Simplon-Orient-Express
  • 1948 : Il perd son appellation de train de luxe
  • 1971 : Le Direct-Orient-Express conduit d’Istambul à Téhéran
  • 1974 : Sortie du film « Meurtre dans l’Orient-Express »
  • 1977 : Le Direct-Orient-Express est arrêté, les voitures vendues aux enchères
  • 1982 : Un nouvel Orient-Express, le Venice-Simplon-Orient-Express reprend du service
  • 2013 : L’Orient-Express fête ses 130 ans
SNCF
Il était une fois l'Orient Express...
BREVE - SNCF
Publié le 22/11/2013 à 16h41

En 1976, à l’occasion du centenaire des Wagons-lits, Jean des Cars publiait « Sleeping story », sur cent ans de voyages et d’aventures. Voici ce qu’il écrivait sur l’Orient-Express.
« Affairés, empressés, les valets en livrée portent des bagages sous l’œil du conducteur galonné d’or. Pendant que l’orchestre joue, des diplomates en redingote, des politiciens qui serrent des mains et des ingénieurs admiratifs contemplent ce qui depuis le début de la soirée attire la foule des curieux. Nous sommes le jeudi 4 octobre 1883. Le long d’un quai de la gare de Strasbourg – qui s’appellera plus tard la gare de l’Est-, « il » est là. Derrière la machine et le tender, deux wagons-lits, un wagon-restaurant et deux fourgons à bagages composent le premier Train Express d’Orient. Le premier des grands express. Le premier train de luxe. Le premier palace du rail.
Il va être 7h30 du soir. Les portières sont refermées. Les voyageurs, des hommes uniquement, découvrent l’univers qu’ils vont partager pendant – en principe – quatre-vingts heures, le temps de rallier Paris à Constantinople.
Les longues voitures – elles mesurent dix-sept mètres et demi – sont en bois de teck, chauffées à la vapeur, brillamment éclairées au gaz, largement aérées, et, note un témoin, « aussi confortables qu’un riche appartement de Paris ». Dans des jets de vapeur, ce train historique part. Sur le quai, parmi ceux qui restent, on trouve quelques sceptiques. « C’est une folie ! Les Balkans ne sont pas sûrs… ». Pour certains, aller de Paris à Constantinople est aussi insensé que de prétendre aller dans la lune. C’est au wagon-restaurant que les voyageurs vont faire connaissance. Glissons-nous parmi ces privilégiés » (….)

Jean des Cars

SNCF
L'Orient-Express au cinéma
BREVE - SNCF
Publié le 14/05/2013 à 14h29

Avant de devenir un sujet et même un élément clé de films entrés dans la mémoire collective, l’Orient-Express a inspiré de nombreux écrivains. Guillaume Apollinaire le premier raconte le voyage du prince Vibescu entre Paris et Bucarest. Quelques années plus tard, c’est Agatha Christie qui écrit son huis-clos ferroviaire entre Istanbul et Calais à bord du train où elle situe l’action de son cultissime roman policier. 40 ans après la publication de ce best-seller, Sidney Lumet en réalisera l’adaptation, servie par une distribution exceptionnelle. Graham Greene, pour sa part, évoque l’Orient-Express dans deux livres, "Stamboul-Train" et "Voyages avec ma tante" (qui a inspiré également un film de George Cukor en 1972). Ian Fleming, l’inventeur de James Bond, fait également de l’Orient-Express le fil rouge de son roman "Bons baisers de Russie", devenu un film avec Sean Connery en 007. Il y a eu également d’autres tentatives d’évoquer le célèbre train, mais pas toutes très réussies.

Voir "Le crime de l'Orient Express" (1974)

Voir le film roumain "Orient Express" (2004)

SNCF
L'Orient-Express aujourd'hui
BREVE - SNCF
Publié le 14/05/2013 à 14h26

C'est SNCF qui est propriétaire de l'appellation Orient-Express, bien que ledit train n'existe plus. Mais en 1982 un anglais ravive la flamme du train mythique en créant une compagnie privée, la Venice-Simplon-Orient-Express.

Lire la suite

SNCF
L’Orient-Express… en Ecosse, et même en Asie
BREVE - SNCF
Publié le 14/05/2013 à 14h13

Dans l’esprit de l’Orient-Express, la compagnie commerciale du même nom exploite aujourd’hui dans le monde plusieurs trains historiques, en Ecosse ou encore en Asie.

Lire la suite

TWITTER Publié le 06/06/2013 à 11:36
TWITTER Publié le 06/06/2013 à 11:40
Media externe
L'Orient Express SNCF, d'hier à aujourd'hui
ARTICLE DU 18/10/2012 - trainsexposncf.wordpress.com trainsexposncf.wordpress.com
Publié le 06/06/2013 à 11h48

Il a assuré pendant plus d’un siècle les liaisons intercontinentales entre Paris (gare de l’Est), Venise, Istambul et de nombreuses autres capitales. Découvrez une petite anthologie de l’Orient Express, train mythique qui ne cesse d’inspirer voyageurs, artistes, poètes et cinéastes, depuis 1883.