Imprimer la page
Partager la page
SNCF
Dépendances vertes et feux de talus, mode d'emploi
BREVE - SNCF
Publié le 03/05/2013 à 11h05

Pour les voies et les pistes, mais également l’entretien des installations, l’utilisation de trains désherbeurs, sont relativement efficaces et performants. Ce n’est pas toujours le cas pour les abords où la maîtrise de la végétation est plus complexe. La SNCF a donc décidé de la sous-traiter partiellement à des organismes spécialisés.

  • Les arbres à haute tige peuvent gêner la circulation des trains et des riverains en cas de chute, entraver l’alimentation électrique, déstabiliser les ouvrages en terre
  • Les feuilles qui s’accumulent peuvent présenter un obstacle au freinage, hiver comme été
  • Les arbustes peuvent servir de refuge pour les animaux et masquer la visibilité, mais également prendre feu
  • Pour conserver une couverture végétale herbacée et durable, les abords sont maintenus par traitement chimique sélectif.
  • En cas de développement excessif de la végétation, un essartage manuel ou mécanique est opéré. Il sera suivi les années suivantes de traitements chimiques.


En vidéo : RFF expérimente des techniques de maîtrise de la végétation

Communiqué de presse : RFF et SNCF expérimentent l'externalisation du traitement de la végétation