Imprimer la page
Partager la page
SNCF
Saint-Lazare bat pavillon normand
BREVE - SNCF
Publié le 17/04/2013 à 17h15

Pendant deux semaines, la Normandie promeut dans la deuxième gare parisienne ses deux manifestations phares du printemps, le festival Normandie impressionniste et l’Armada de Rouen. Deux bonnes raisons parmi d’autres de rallier la région… en train.

« Toutes les émotions ont rendez-vous en Normandie », promettent affiches et écrans numériques déployés devant les quais de Paris Saint Lazare. Au verso, Normandie impressionniste, vante le festival dont la seconde édition démarre le 28 avril. Au recto, l’Armada de Rouen, qui se déroule du 6 au 16 juin. Rien d’étonnant à cela, la gare Saint-Lazare a été pour les peintres impressionnistes la porte d’entrée de la Normandie. Claude Monet a d’ailleurs peint 7 toiles sur la gare parisienne, ainsi que de célèbres cathédrales de Rouen. Le festival Normandie Impressionniste c’est 700manifestations autour du thème de l’eau, et pas moins de 32 expositions. Autre moment phare de la saison touristique, l’Armada de Rouen, rassemblement des plus beaux et plus grands voiliers du monde. 40 bateaux seront amarrés sur les quais de la seine, dont le navire-école Bélem et les cinq Pen Duick d’Eric Tabarly. Et si « tous les bateaux mènent à Rouen », comme l’assure l’affiche de l’événement dont la SNCF est partenaire, de nombreux trains TGV, TER et INTERCITES desservent Rouen au départ de Paris, Le Havre, Marseille, Lyon, Caen, Lille, etc…).

+ d'infos sur Normandie impressionniste

+ d'infos sur l'Armada 2013