Imprimer la page
Partager la page

La gare symbole
de Shanghai

47 000 m2 d’emprise au sol, 3 ans d’études et autant pour construire la gare de Shanghai-Sud. Un chantier emblématique signé AREP.


BIEN PLUS QU’UN
PÔLE D’ÉCHANGES

Pour la gare de Shanghai-Sud, la Ville voulait tout. D’abord, un pôle multimodal où convergeraient trains, bus, métro, taxis et véhicules particuliers. Ensuite, un pôle d’animation clé de la Ville avec tous ses services et ses commerces.
Dernière exigence et non des moindres : située en entrée de Ville, la nouvelle construction en exprimerait le dynamisme, le leadership économique, financier et culturel, la créativité et l’avant-gardisme.
Bref, un lieu de vie et un symbole architectural incontournable.


SOLUTION : UN CERCLE DYNAMIQUE

Partant du modèle fonctionnel des gares chinoises, AREP a révolutionné l’articulation entre le train et les autres modes.
Un viaduc autoroutier s’enroule autour de la gare et crée un cercle dynamique de déposes, services et commerces. La fluidité est totale. Des six niveaux, l’œil plonge sur le carré des lieux d’attente. Défi aux éléments et fierté d’AREP, la toiture monumentale reste légère et élégante grâce à sa mise en lumière.
Une gare “zéro correspondance” comme disent les Chinois, et un phare dans la nuit.


m2 de surface de toit

niveaux superposés en cercles pour offrir une grande fluidité et une parfaite visibilité d’ensemble

kg/m2, c’est la force des vents supportée par la structure


La gare de Shanghai en images