Imprimer la page
Partager la page

Comment SNCF maîtrise sa consommation de pesticides

Publié le 03 mai 2013 à 11:49

Consciente de sa responsabilité environnementale, SNCF est engagée dans un plan de réduction de l’utilisation de pesticides. Elle respecte scrupuleusement les périmètres restreints ou interdits aux traitements.


Afin de protéger les voies et la sécurité des trains qui circulent sur l’ensemble su réseau ferré national, SNCF utilise certaines substances actives de synthèse, pour maîtriser la présence de végétaux. Les rails, mais également la signalisation, les accès des secours doivent rester vierges de toute végétation. C’est indispensable au bon fonctionnement des infrastructures, à leur maintenance et à leur pérennité. « La maîtrise de la végétation dans les emprises ferroviaires, voies et abords, est indispensable pour des impératifs de sécurité ferroviaire, de sécurité du personnel, de sécurité incendie », selon François Lauzeral, de SNCF Infra. Désherber les voies et leurs abords permet d’empêcher les éventuelles chutes d’arbres, de branches, ainsi que l’accumulation de feuilles mortes. Certains ouvrages d’art, murs ou ponts nécessitent également d’être protégés contre l’assaut de la végétation. Les bandes de proximité, jusqu’à 3m de la piste environ, sont elles maintenues enherbées pour éviter l’érosion. « En ce qui concerne les abords, SNCF utilise en association les méthodes mécaniques et chimiques », précise François Lauzeral. Pour ces opérations, SNCF respecte les contraintes environnementales, n’utilise que des produits homologués, dans des dosages inférieurs aux doses usuellement prescrites. Les trains ou camions désherbeurs utilisés sont équipés de GPS qui indiquent les zones naturelles écologiques ou les périmètres interdits.


En chiffres

  • 95 000 hectares de sols à entretenir
  •  Sur 48200 tonnes de pesticides ont été utilisées en France en 2012, 108 tonnes (0,27%) ont été achetées par la SNCF en 2012, contre 400 tonnes  en 1984
  • Consommation divisée par 3,7 sur 25 ans
  • 50% de traitements chimiques sur le réseau ferré d’ici à 2018

SIGMA

Système d'Information Géographique d'Aide à la maitrise de la végétation

SIGMA