Imprimer la page
Partager la page

Nouvelle étape dans la
coopération entre SNCF et PRASA

Publié le 04 juin 2018 à 18:07

Une délégation des chemins de fer sud-africains, PRASA (Passenger Rail Agency of South Africa), a participé à un intense voyage d’études, organisé par SNCF du 28 mai au 1er juin. Ce « Study tour » visait à faire partager les bonnes pratiques et l’expérience du groupe.


Du technicentre de Joncherolles à la démonstration des autogyres qui assurent la surveillance aérienne du réseau en passant par les coulisses de l’organisation des comités de ligne chez Transilien et la visite du 574 à Saint-Denis : la semaine a été riche en découvertes et en échanges entre les managers de PRASA et les équipes de SNCF qui les ont accueillis. Ce voyage d’étude s’inscrivait dans le cadre de la mission d’appui de SNCF auprès de PRASA, définie par l’accord de coopération signé en mars 2017.


Partage d’expérience et création de liens

Quatre thèmes en particulier ont fait l’objet d’un focus : la sûreté, la maintenance du matériel roulant, l’exploitation ferroviaire et la gestion de projets. Il a ainsi été question de l’importance de la démarche inter-métiers et de la manière dont des entités SNCF différentes pouvaient être amenées à collaborer. La délégation a pu bénéficier de l’expérience des équipes ayant eu à mettre en place des méthodes de conduite du changement à l’occasion de la mise en service de nouveaux équipements, par exemple. L’objectif consistait d’une part à créer du lien mais aussi, pour PRASA, à identifier des pistes d’amélioration et pour SNCF, à partager son expertise et son expérience dans le domaine.


L’Afrique du Sud investit massivement dans le ferroviaire

Les enjeux auxquels sont actuellement confrontés les chemins de fer sud-africains sont en effet colossaux. Un programme d’investissements massifs de plus de 11 milliards d’euros lancé par le gouvernement dans le secteur ferroviaire comprend notamment l’acquisition et la mise en service de 600  nouvelles rames Alstom/Gibela sur 10 ans, un contrat sans précédent, avec la construction, par Alstom, d’une usine sur place. Les premières rames, fabriquées au Brésil en attendant la fin de la construction de l’usine locale, ont été déployées progressivement à partir du printemps 2017 sur un premier corridor autour du Pretoria. D’autres rames doivent être mises en service sur un second corridor au premier semestre 2019. Des programmes de modernisation de l’infrastructure et des systèmes de signalisation sont également à l’agenda.


Une source de développement à l’international

L’Afrique du Sud est un pays stratégique pour le développement des activités de SNCF en Afrique subsaharienne. Déjà présent à travers ses sociétés, Geodis et Systra, le groupe peut compter sur une croissance tant démographique qu’économique de la région où  se multiplient les projets de modernisation des infrastructures. De plus, apporter son expertise dans l’un des pays les plus développés d’Afrique subsaharienne sur le volet ferroviaire constitue une vraie référence pour le groupe SNCF.


Zoom sur PRASA

PRASA (17 000 employés) est une entreprise publique rattachée au ministère des Transports sud-africain, en charge du transport suburbain, régional et longue distance. PRASA gère un réseau d’environ 12 000km et 500 gares, pour un total de 550 millions de voyages par an en suburbain régional. Son service est assuré dans les principales provinces du pays, autour des grandes métropoles (Cape Town, Durban, Greater Johannesburg et Pretoria). Son parc matériel se constitue aujourd’hui de plus de 4 600 voitures.


Vidéo : Partenariat SNCF - PRASA
Partenariat SNCF - PRASA -