Imprimer la page
Partager la page

Le salut passe par
l'éco-conduite

Publié le 22 avril 2013 à 18:31

Quand on sait que 90% de la consommation énergétique de SNCF sert à tracter les trains, on comprend que la priorité est du côté des motrices. Mieux pilotées, elles consomment moins et peuvent même produire de l’électricité.

Aujourd’hui, il est bien difficile, sur l’ensemble du réseau, de distinguer les comportements vertueux des autres. 
Demain il en sera tout autre. D’ici à 2020, les motrices des trains seront toutes équipées de compteurs énergie. Ils mesureront à la fois l’électricité consommée et celle restituée au freinage. Sur leur parcours les conducteurs de train qui ont été formés à la conduite économe, pourront mesurer plus concrètement les résultats de leur écoconduite.

Des programmes du même genre ont déjà été mis en place avec succès. en Allemagne ou en Scandinavie, pays pionniers en matière d’écologie. Résultat, c’est un gain en moyenne de 5% sur la consommation d’électricité. Et 5% de 7 TWh, soit 350 GWh, c’est la consommation d’une ville de 200 000 habitants !