Imprimer la page
Partager la page

SNCF prépare la transition énergétique
de ses technicentres

Publié le 19 juillet 2018 à 16:56

SNCF étant un des plus grands consommateurs d’électricité en France, l'entreprise s’appuie sur une solution de télérelève pour faire des économies d’énergie. Cela devrait permettre au groupe ferroviaire de diminuer les factures d’eau, d’électricité et de gaz de ses technicentres industriels et de ses ateliers de maintenance.


La consommation électrique de SNCF (hors les activités de traction) est principalement concentrée ses bâtiments, comme les bureaux, les gares, et les quarante sites industriels. «Nous dépensons environs 26 millions d’euros par an pour les trois fluides (l’eau, l’électricité, le gaz), utilisées dans les bâtiments des établissements industriels», précise Yohann Bourgualt, directeur de mission Smart Building chez SNCF. Le groupe ferroviaire souhaite améliorer de 20% sa performance énergétique entre 2015 et 2025.

Ainsi, l'entreprise se dote de compteurs communicants qui remontent les informations automatiquement au temps souhaité. Doté d’une interface permettant de visualiser les variations de consommation de manière graphique, cet outil aide à croiser les données télérelevées et d’autres informations, comme les factures envoyées par les fournisseurs ou la météo.

Plus d'informations sur le site du Digital SNCF.